Saralisa Pegorier

Esthétiquement influencées par le cinéma expressionniste allemand, le travail de Pierre Molinier ou celui de Charles Addams,  les illustrations de Saralisa Pegorier semblent avoir été enfantées une nuit de sabbat.

 

La féminité érotisée apprivoise le monstrueux mis en lumière par un bestiaire fait de diablotins, serpents et autres morts-vivants.

On retrouve indéniablement son goût pour le cinéma de genre notamment les films d’horreur de série B qui hantent son imaginaire. L’humour macabre est souligné par l’utilisation du noir et blanc, omniprésent, même dans ses publications pour les plus jeunes.

 

Identité fantomatique, vanités de vanités, mortitude déglinguée : bienvenue dans le curieux outremonde de Saralisa Pegorier.

Aller sur le site de Saralisa Pegorier

Submarine, Saralisa Pegorier, encre sur papier, 2013

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now